Quand faire un détartrage dentaire ?

Le brossage des dents n’élimine pas intégralement le tartre dentaire. Le détartrage régulier chez un chirurgien-dentiste sera nécessaire. Vous allez trouver dans cet article tout ce que vous devez savoir à propos du détartrage dents blanches. Mais avant cela, nous allons voir ce que tartre des dents signifie.

Tout sur le tartre des dents

Les restes d’aliments mélangés avec de la salive forment ce qu’on appelle plaque dentaire. Cette dernière restera collée sur vos gencives et vos dents. Pour l’éliminer, il faut brosser les dents après chaque repas. Cependant, il y aura toujours quelques résidus qui ne seront pas supprimés par le brossage des dents. Ainsi, la plaque dentaire va s’épaissir et se durcir pour former ce qu’on appelle tartre dentaire. Et pour enlever le tartre, vous devez consulter un dentiste. D’où l’appellation détartrage.

Que se passe-t-il en cas de négligence du détartrage ?

Le tartre favorise la carie dentaire, la gingivite, la parodontite, les abcès, les douleurs ainsi que la mauvaise haleine. En outre, les conséquences pourraient être plus graves. Des maladies respiratoires et des maladies cardiovasculaires peuvent survenir par exemple.

Tout sur le détartrage dentaire

L’idéal est de faire une consultation chez un dentiste tous les 6 mois afin que ce dernier puisse vérifier la santé de vos dents et de vos gencives. Mais également d’appliquer les soins nécessaires y compris le détartrage. Il est quand même à noter que la fréquence d’un détartrage pour une personne en bonne santé dentaire est d’une fois tous les six mois.

Par ailleurs, le détartrage est indispensable pour les fumeurs ainsi que les personnes atteintes de la gingivite. Dans ce cas, c’est votre dentiste qui déterminera l’utilité de faire ou non le détartrage.

Comment se déroule un détartrage ?

Pour faire un détartrage, deux techniques sont disponibles. La première en utilisant un instrument à ultrason. D’ailleurs c’est la technique la plus utilisée de nos jours. Le traitement avec ces matériels ne vous procurera aucune douleur. Le matériel émet des vibrations sur les dents afin que le tartre se décolle facilement. En complément, de l’eau sera projetée en continu. L’eau va refroidir le matériel et facilitera la suppression du tartre. Les liquides seront ensuite aspirés par une sonde.

Pour finir, le dentiste fera un polissage de vos dents. Cette étape est encore indolore donc vous n’avez rien à craindre. De plus, le but est simplement d’enlever les tâches causées par la nicotine, le café, le thé ainsi que bon nombre d’autres.

La deuxième technique est l’utilisation d’une curette. Ainsi, le traitement se fera à la main. Il est préférable d’opter pour la première technique afin de minimiser le risque de détérioration des dents.

Les bienfaits du détartrage

Primo, vous n’aurez plus de mauvaise haleine, car toutes les bactéries responsables de l’halitose sont éliminées.

Ensuite, des chercheurs ont pu prouver que le détartrage protège le cœur. Mais quel est le lien ? Comme mentionné plus haut, le tartre peut causer de la maladie cardiovasculaire. De ce fait, ces chercheurs ont fait une étude sur plusieurs personnes pendant une longue période concernant cela. À la fin, ils ont donné un résultat en mentionnant que le risque de crise cardiaque diminuerait de 24 % et que le risque d’avoir un AVC baissera de 13 % si on fait régulièrement du détartrage chez un chirurgien-dentiste.

Puis, comme déjà évoqué plusieurs fois dans cet article, le détartrage est indolore. Si vous avez donc la stomatophobie, vous n’avez rien à craindre.

Enfin, voici un dernier avantage mais pas le moindre : le détartrage est pris en charge par la sécu.

En conclusion, l’hygiène bucco-dentaire ne s’arrête pas seulement au niveau du brossage des dents. Comme expliqué ci-dessus, vous devez faire du détartrage tous les 6 mois.

Que faire et où aller en cas d’urgence dentaire ?
Dents de sagesse : les garder ou les extraire ?